Itinéraire de l'adolescence intranquille
     
Itinéraire de l'adolescence intranquille
" Quoi qu'elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n'est pas elle que l'on voit" Roland Barthes.
Toutes les choses et nous-mêmes sommes plongés dans l'irréversibilité du temps, toutes sauf la photographie. Immobile, à jamais, le temps introduit le sujet comme dans la série proposée " Itinéraire de l'adolescence intranquille" : c'est cet invisible qui est la source du trouble indéfinissable que nous pouvons ressentir devant certaines images...

L'ado est à fleur de peau : au sens propre, avec une peau qui trahit ses transformations et ses émotions ; au figuré avec ses réactions épidermiques, ses sautes d'humeur et ses états d'âme. Il travaille son image parce qu'elle véhicule son identité, de mille et une manières.
Top